ACADÉMIE DES SCIENCES LETTRES ET ARTS D'ALSACE

 

 

Adresse : Hôtel de la Chambre de Commerce et d'Industrie, 1 place de la Gare, BP 40007 , 68001  Colmar  Cedex     
Site internet : www.academie-alsace.asso.fr

Bureau

Présidents d'honneur: M. GALL Jean-Claude, M. PIERRAT Bernard
Président: Mme ROEDERER Christiane
Vice-Présidents: M. SCHMITT Jean-Marie, M. LESER Gérard, M. DIETRICH Joseph Chancelier: M. STREITH Jacques
Vice-chancelier et rédacteur des Annales: Mme KAMMERER Odile
Secrétaire: M. LICHTLE Francis
Secrétaire adjointe: Mme MANGOLD Monique
Trésorier général: M. COTLEUR Jean-Jacques
Trésorier général adjoint: M. OBERLIN Claude
Assesseurs: M. BOEHLER Jean Michel, Mme DEBUS KEHR Monique, M. FAURE Michel, Mme ENDERLEIN Evelyne, M. W AECHTER Charles

 

Historique

Dans la tradition de l'humanisme rhénan du XVIè siècle, le grand élan des lumières féconde au XVIIIè siècle en Alsace de nombreuses sociétés de Lettres, Sciences et Arts que les édiles citadines inventent comme des espaces de libres débats, de diffusion de la connaissance et d'information par la lecture de journaux de plus en plus nombreux. Le morcellement politique de la province stimule la variété et le nombre des ces cercles de pensées et d'action.
En 1769 la ville de Strasbourg se dote d'une académie royale des Sciences et des Belles Lettres qui devient en 1799 la Socièté Littéraire des Sciences et Arts puis, en 1802, la Société Académique du Bas Rhin.
Dès 1760, Théophile-Conrad Pfeffel fonde à Colmar une société littéraire qui durera jusqu'en 1820. La Société d'émulation des Sciences, des Belles Lettres et des Arts voit le jour dans cette même ville en 1801.
A Mulhouse est fondée en 1775 la Société pour la propagation du bon goût et des belles lettres et sciences par le futur pasteur JEAN SPOERLIN. Dans le cadre de la Société Industrielle de Mulhouse, créée par le patriciat en 1826, diverses commissions assurent formation et information dans le même esprit du prgrès de la pensée pour servire l'homme.
L'Alsace, année en 1870, recouvrée après les cruelles souffrances de la première guerre mondiale, piétinée par la botte nazie lors de la seconde guerre, a vécu des boulversements politiques et sociaux majeurs. Cependant, ces changements n'ont pas altéré la richesse de son activité intellectuelle enracinée dans son passé biculturel.
Dans la reconstruction de l'après guerre, de nouvelles sociétés savantes virent le jour en Alsace. La création de l'Académie d'Alsace à Colmar, le 25 mai 1952, réussit le pari de fédérer toutes les activités intellectuelles de la province dans ses carrefours de communication et d'échange au coeur de l'Europe, tout en tenant à être l'interprète et le témoin des valeurs culturelles de la France. L'Académie comprend 4 sections : Belles Lettres, Sciences de la nature, Sciences de l'Homme, Art et Artisanat d'Art.
Pour bien signifier son appartenance à la grande famille des académies, l'Académie d'Alsace a adopté le 12 mai 2007 la titulature commune : Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace.