ACADÉMIE DE DIJON

 

"Éclairer par le savoir"

 

Adresse :  5  rue de l'Ecole de Droit,  21 000 DIJON


Téléphone : 03 80 54 22 93

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Site internet : www.acascia-dijon.fr/accueil/  en cours de refonte

Permanence le mardi et mercredi de 14h. à 18h.

 

Bureau

 

Président : Mme. Christine Lamarre
Vice-président :  M. Bernard Sonnet
Secrétaire générale : Mme Madeleine Blondel
Secrétaire adjoint :  M. Jacques Meissonnier
Trésorière : Mme Éliane Lochot
Trésorière adjointe : Mme Chantal Dauvergne
Président de la commission des arts et lettres : M. Bernard Chevignard
Président de la commission des sciences : M. Christian Tavernier
Président de la commission des sciences économiques et sociales : Mme. Martine Chauney-Bouillot
Président de la commission des antiquités et du patrimoine : Mme. Catherine Gras
Administrateurs : Pierre Bodineau, Pierre Feuillée, Hervé Oursel, Pierre Palau, Michel Pauty, Alain Rauwel, Françoise Vignier, Daniel-Henri Vincent.

 

Historique

 

L’Académie de Dijon est une des plus anciennes académies de province réunies sous l’égide prestigieuse de l’Institut de France. Enracinée dans l’histoire dijonnaise depuis près de trois siècles, elle se veut résolument de son temps et entend occuper une place active dans la vie de la Cité. Sa devise « Éclairer par le savoir » est plus que jamais d’actualité. Depuis sa fondation, par ses travaux et ses collections déposées notamment au Musée archéologique, au Musée de la Vie bourguignonne, à la Bibliothèque municipale ou à la Bibliothèque universitaire, elle s’attache à mettre à la portée du public le résultat des recherches historiques et scientifiques dans tous les domaines de la connaissance. Sa propre histoire est accessible par ses archives consultables aux Archives départementales de la Côte-d’Or. Attentive aux questions qui intéressent particulièrement la Bourgogne, elle est un lieu d’échanges culturels sur tous les sujets d’aujourd’hui.

Au cours des séances publiques qu’elle tient, d’octobre à juin, des communications de toute nature sont présentées, suivies de débats. Ses commissions des antiquités et du patrimoine, des arts et lettres, des sciences et des sciences économiques et sociales préparent également des colloques et des journées d’étude. Les travaux originaux qui en résultent sont, après examen par un comité de lecture, publiés dans ses Mémoires.

Par son réseau de correspondants et d’organismes associés, l’Académie entretient des relations dans un nombre significatif de pays et contribue directement au rayonnement de notre ville et de notre province. Le Prix annuel de l’Académie, que Jean-Jacques Rousseau a rendu célèbre,  invite à une réflexion originale approfondie sur les sujets contemporains les plus variés. Il est remis lors d’une séance solennelle.

L’Académie conserve les traditions et innove. Elle se reconnaît toujours deux Protecteurs, le Premier, le maire de Dijon, successeur du vicomte-mayeur de l’Ancien régime et le préfet de région qui a pris la suite du gouverneur de la province à qui elle rend périodiquement compte de son action. Au titre de ses nouvelles initiatives, elle s’est engagée à réunir dans les Célébrations de Bourgogne, année après année, sous forme de notices biographiques ou événementielles tout ce qui peut progressivement constituer la mémoire collective de notre région. Sans la connaissance et l’approche critique des faits de notre passé, aucun avenir collectif cohérent ne pourrait se dessiner. L’Académie, vénérable société savante, sait encore grâce aux travaux de ses Membres et en s’appuyant sur son patrimoine « inventer pour demain ».

 

 

PRIX 2016 DE L’ACADÉMIE

 

« La Grande Guerre a-t-elle influencé l’expression artistique ? »

 


Depuis 2014, l’Académie de Dijon évoque chaque trimestre la Grande Guerre à travers des communications très diverses et elle poursuivra cette commémoration jusqu’en 2018.

Pour son Prix 2016, elle a souhaité pouvoir couronner un ouvrage récent répondant à la question suivante : « La Grande Guerre a-t-elle influencé l’expression artistique ? ». Aucune piste n’est privilégiée : ce sera aux candidats de convaincre de la pertinence de leur approche, particulière ou générale.

Les réponses peuvent avoir la forme d’un texte écrit, de préférence inédit ou publié depuis moins de deux ans, ou encore d’une réalisation artistique de toute discipline accompagnée d’un document de présentation qui montre en quoi elle répond à la question.

 

Le prix de l’Académie est constitué d’une médaille du même type que celle qui a été remise à Jean-Jacques Rousseau, gravée au nom du lauréat, et d’une somme de mille cinq cents euros (1500 €). Le lauréat sera invité à recevoir son prix en octobre 2016 lors de la Séance Solennelle de rentrée de l’Académie à Dijon, au Palais des États de Bourgogne. Il devra présenter oralement et succinctement ses travaux. Les décisions de l’Académie ne sont pas susceptibles d’appel.

 

Le dossier de candidature doit être composé :

- de l’ouvrage présenté au concours sur papier en 3 exemplaires et d’un fichier numérique (sur CD ou clé USB) sous Word ou, si le texte a déjà été publié, de 3 exemplaires de l’ouvrage ;

- ou de la réalisation artistique accompagnée du texte de présentation en 3 exemplaires et d’un fichier numérique (sur CD ou clé USB) sous Word ;

- et, dans tous les cas, d’une fiche de présentation de l’auteur et de ses travaux antérieurs.


Les dossiers de candidatures doivent parvenir à l'Académie de Dijon avant le 31 mai 2016, cachet de la poste faisant foi, à l’adresse ci-dessous. Il sera délivré un récépissé.

 

5, rue de l’École-de-Droit F-21000 DIJON / 03 80 54 22 93 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.